QUI SOMMES NOUS

Dans la région du Périgord, à Montignac-Lascaux, découvrez un site authentique chargé d’histoire.

Venir au Regourdou, c’est découvrir un destin hors du commun : celui de Roger CONSTANT, inventeur du site. Un homme passionné qui s’est battu toute sa vie pour conserver l’indépendance du lieu.

Sa nièce, Michele CONSTANT, vous accueille et vous propose une visite guidée d’exception dans un lieu unique classé Monument Historique. Vous y ferez un voyage passionnant dans le passé, à la découverte de l’homme de Neandertal. Ouvert de février à novembre, venez admirer son gouffre, son gisement, son parc à ours vivant, et son musée.

N’hésitez pas à contacter le Regourdou.

DÉCOUVREZ NOTRE HISTOIRE

Le regourdou fut découvert "par erreur" en 1954 par Roger CONSTANT, qui souhaitait à la base trouver l'entrée naturelle des grottes de Lascaux Lascaux fut découverte en 1940 après une tempête qui entraina le déracinement d'un arbre situé au dessus de la grotte, et provoqua l'effondrement d'une partie de sa voûte. (C'est l'entrée de la grotte.) Roger CONSTANT vit le même effondrement de terrain devant sa maison. Pour lui, cela ne fit aucun doute, il y a lien avec Lascaux. Il creusa dans ce gisement et, le 22 septembre 1957, il y découvrit la mâchoire inférieure de Neandertal. L'homme se rendit à la mairie pour obtenir un permis de fouille, qui lui fut accordé... Pour quelques temps seulement. Des archéologues, accompagnés de gendarmes virent chez lui pour lui faire stopper ses fouilles. Après discutions, tous trouvèrent un accord. Les archéologues organisèrent de nouvelles fouilles et découvrirent une très belle tombe dans laquelle il y avait 2 squelettes : un squelette de l'homme de Neandertal et un squelette d'ours brun. Roger CONSTANT choisit de laisser travailler les archéologues et continua ses fouilles à quelques mètres dans un autre gouffre où il découvrit des fossiles marins, et un important gisement d'ocre.

L’ensemble de la colline fut classé Monument Historique en 1959.

En 1988, Roger CONSTANT décida de réintroduire les ours bruns en Périgord. Il construisit un parc et acheta 3 ours (2 mâles et 1 femelle). En janvier 1993, 2 oursons naquirent.

Roger CONSTANT fut totalement interdit de fouilles dans le gouffre en 1993.

L’inventeur décéda le 27 décembre 2002 à l’âge de 81 ans en ayant dédié sa vie au Regourdou. Il y creusa les nuits après son travail de fermier, pendant près de 40 ans.

Aujourd’hui, le site continue d’exister, et est resté, selon les volontés de Roger CONSTANT, privé et familial. Sa maison a été transformée en véritable musée. Le parc à ours, quand à lui, a vu son nombre d’habitants augmenter. La famille compte 6 membres à poils bruns.

Le gouffre et le gisement seront très prochainement au coeur de nouvelles fouilles. Elles permettront peut être d’en savoir un peu plus sur cet homme de Neandertal…