QUI SOMMES NOUS

Dans la région du Périgord, à Montignac-Lascaux, découvrez un site authentique chargé d’histoire.

Venir au Regourdou, c’est découvrir un destin hors du commun : celui de Roger CONSTANT, inventeur du site. Un homme passionné qui s’est battu toute sa vie pour conserver l’indépendance du lieu.

Sa nièce, Michele CONSTANT, vous accueille et vous propose une visite guidée d’exception dans un lieu unique classé Monument Historique. Vous y ferez un voyage passionnant dans le passé, à la découverte de l’homme de Neandertal. Ouvert de février à novembre, venez admirer son gouffre, son gisement, son parc à ours vivant, et son musée.

N’hésitez pas à contacter le Regourdou.

DÉCOUVREZ NOTRE HISTOIRE

C’est en 1954 que Roger Constant commença des fouilles sur son terrain. Propriétaire d’une ferme à proximité de Lascaux, il espérait trouver l’entrée originelle de la grotte de ornée. Après 3 années de recherche, il découvrit un gisement moustérien et dans la nuit du 22 au 23 septembre 1957 une mandibule d’un homme de Neandertal. Cette sépulture datée de 80 à 90 000 avant le présent est actuellement la plus ancienne d’Europe. Le squelette est aujourd’hui le plus complet et le mieux conservé au monde pour cette période du paléolithique moyen.Une opération de sauvetage fut réalisée en octobre 1957 puis une première campagne de fouille fut programmée et confiée à Eugène Bonifay et Bernard Vandermeesrch de 1961 à 1964. Les archéologues découvrirent une tombe aménagée dans laquelle reposait un néandertalien mais aussi le squelette d’un ours brun. Roger Constant continua ses fouilles à quelques mètres du gisement classé monument historique. Il mit au jour un gouffre où il découvrit des fossiles marins et un important gisement d’ocre. Le Régourdou est un site d’exception qui a contribué à déconstruire l’image d’une éspece bestiale et primitive au profit d’hommes cultivés posant les fondements de notre humanité.

L’ensemble de la colline fut classé Monument Historique en 1959.

En 1988, Roger CONSTANT décida de réintroduire les ours bruns en Périgord. Il construisit un parc et acheta 3 ours (2 mâles et 1 femelle). En janvier 1993, 2 oursons naquirent.

Roger CONSTANT fut totalement interdit de fouilles dans le gouffre en 1993.

L’inventeur décéda le 27 décembre 2002 à l’âge de 81 ans en ayant dédié sa vie au Regourdou. Il y creusa les nuits après son travail de fermier, pendant près de 40 ans.

Aujourd’hui, le site continue d’exister, et est resté, selon les volontés de Roger CONSTANT, privé et familial. Sa maison a été transformée en véritable musée. Le parc à ours, quand à lui, a vu son nombre d’habitants augmenter. La famille compte 6 membres à poils bruns.

Le gouffre et le gisement seront très prochainement au coeur de nouvelles fouilles. Elles permettront peut être d’en savoir un peu plus sur cet homme de Neandertal…